Dix libérations au centre fermé 127 bis

Update 26 septembre 2015

Suite à la répression des « acteurs » des troubles de la semaine passée, le calme serait revenu dans le centre 127 bis, et pour cause :
certains ont été déplacés dans d’autres centres et mis au cachot. Au moins 2 sont toujours au cachot à Bruges et Merksplas.
Les expulsions des « Dublin » sont organisées, vite fait bien fait.Il faut ici noter qu’un détenu était censé retourner en …. Hongrie!!
D’autres sont expulsés très rapidement vers leur pays d’origine (Tunisie, Maroc…..) http://www.gettingthevoiceout.org/loffice-de-la-honte-na-jamais-si-bien-porte-son-nom/

ET !!!! une dizaine d’Irakiens du 127 bis ont été libérés et envoyés dans des centres ouverts pour le traitement de leur demande d’asile. Comme quoi ils ne demandaient PAS un retour volontaire et n’étaient PAS des Dublins, comme le prétendait T. Francken via les médias traditionnels. Médias qui ne viennent que très rarement investiguer eux-même, et ont ainsi relayé une fois de plus les mensonges d’un ministre qui n’est pourtant pas à son coup d’essai !

Des occupants du 127 bis nous disent :

« Merci aux manifestants qui sont venus à 3 reprises nous encourager, merci à tous les détenus qui ont participé à notre mouvement, merci à la LDH et au MRAX qui ont fait pression par leur visite au centre mercredi, merci à notre ami tunisien qui est monté sur le toit et qui a ainsi alerté les médias, qui se font la course au sensationnel. Une dizaine de nos amis ont été libérés,c’est une victoire, la lutte continue! . LIBERTE!»  

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, Récits de luttes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.