6 Décembre 2017 – Action “Saint Nicolas” au centre fermé 127 BIS: update

Update 05/12: Des détenus du 127 bis nous ont téléphoné pour la manifestation de mercredi: “Ils voulaient participer et sont solidaire. Mais leur sortie de 15 heures à 17 heures a été supprimé par la direction du centre. Ils expriment leur solidarité et feront ce qu’ils peuvent pour se manifester!”

——————————————————————————————————————-

6 DÉCEMBRE – ACTION “SAINT NICOLAS” AU 127 BIS
PAS D’ENFANTS EN CENTRE FERMÉ
LIBERTÉ POUR TOUTES ET TOUS!
Nous relayons l’appel de la Ligue des droits de l’Homme asbl, Tout Autre Chose et Humans Welcome pour dénoncer la construction de la nouvelle aile pour familles avec enfants au 127bis.

Rendez-vous le mercredi 6 décembre à 14h00 à la gare de Nossegem!
“Marche de 1km jusqu’au chantier de construction d’un nouveau centre. Accompagnés par St Nicolas, nous apporterons des jouets que nous fixerons symboliquement sur les grillages. Venez nombreux en file sur le trottoir créer une chaîne de solidarité en soutien avec les personnes incarcérées que l’on a criminalisées car elles n’avaient pas de titre de séjour. Merci d’amener des jouets usagés ou non (nounours, poupées, etc…) pour accrocher aux grilles du centre.”

Pour rappel, la Belgique s’est longtemps vantée auprès des autres pays européens de ses “maisons de retour”, qui étaient censées permettre l’expulsion en douceur des familles avec enfants. Plus “humaine”, cette solution n’était qu’une variation sur le thème de l’injustice migratoire, qui veut que certaines personnes, certaines familles, certains enfants, ne soient pas les bienvenus en Europe.
La preuve, c’est que de nombreuses familles s’éclipsaient de ces “centres ouverts” pour se soustraire aux opérations de rapatriement. D’où la nécessité, pour les autorités belges, de recommencer à enfermer des enfants. Notons par ailleurs que déjà maintenant des familles avec enfants mineurs sont placées en centre fermé la veille de leur expulsion, justement pour augmenter le “taux de retour”…

La nouvelle aile pour familles du 127 bis, annoncée par Theo Francken dès 2014 (voir http://regularisation.canalblog.com/archives/2014/10/25/30830216.html), n’est qu’un rouage de plus dans le système de tri, ségrégation et oppression mis en place par nos gouvernements.

Le 6 décembre soyons nombreuses et nombreux à manifester notre opposition!

Ce contenu a été publié dans Contributions extérieures, Récits de luttes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.