Appel à l’Office des Étrangers: Homme au centre fermé de Bruges en danger !

09/07/2017: Monsieur K est en centre fermé depuis le 10/02/2017.

Depuis son enfermement il a fait 2 crises d’épilepsie conséquentes pour lesquelles il a été emmené à l’hôpital.

Le 12/06 il a fait une première crise au centre fermé 127 bis et il a été hospitalisé pendant deux jours. A sa sortie de l’hôpital, on lui a annoncé qu’il était transféré au centre fermé de Bruges où il devrait recevoir des soins. On lui a dit “Ils ont peur que tu meurs dans le centre et ne veulent pas prendre la responsabilité!”

Arrivé à Bruges, on l’a mis avec une vingtaine de détenus dans une salle commune et il n’a pas reçu les médicaments prescrits par l’hôpital.

Ce 08/07/2017, vers 7 heures du matin, il a refait une crise au centre fermé de Bruges : les gardiens ont « regardé » pendant une vingtaine de minutes, disant d’après certains détenus « qu’il fait encore sa comédie » puis les codétenus ont exigé avec force une ambulance. Finalement, l’ambulance est arrivée et il a de nouveau été emmené à l’hôpital.

Monsieur K ne se rappelle de rien. Il s’est réveillé à l’hôpital avec une morsure à la langue. Après quelque heures, il a été ramené au centre et placé en cellule médicalisée. Il devrait recevoir les médicaments prescrits lundi. Il a très peur de devoir rester dans cette cellule la nuit sans aucune surveillance. Il préfèrerait passer la nuit avec ses camarades de salle qui pourraient donner l’alerte s’il faisait une nouvelle crise.

APPEL  au gestionnaire des centres fermés : des crises d’épilepsie successives chez un homme jeune et en bonne santé sans apparente raison précise sont très préoccupantes. En plus d’une perte neuronale plus ou moins importante et provoquant des lésions cérébrales irréversibles lors de chaque crise,ON PEUT MOURIR suite à une crise d’épilepsie sporadique, tel celle que monsieur K a présenté à 2 reprises..

Monsieur K nécessite d’urgence un suivi en milieu hospitalier, des examens approfondis pour déterminer la raison de ces crises, et ne peut rester sans traitement anti épileptique. Il est en danger de mort!

A faxer, mailer télephoner d’urgence à

Le Centre pour Illégaux de Bruges (CIB)
Zandstraat 150      8200 Brugge         (St.-Andries)
Tél 050 45 10 40 Fax. +32 50315956

Les autorités belges:

F.Roosemont
Directeur de l’Office des Etrangers
Bur_Presse@dofi.fgov.be T02 793 80 31 (NL – EN) – 02 79380 30 (FR), Fax 02 274 66 40

Charles Michel
Premier Ministre
Tél: 02 501 02 11 Fax: 02512 69 52 e-mail:charles.michel@premier.fed.be

Jan Jambon
Vice Premier Ministre et Ministre del’Intérieur
tél: 02 504 85 13 Fax:02 504 85 00 email:kabinet.jambon@ibz.fgov.be

Theo Francken
Secrétaire d’Etat à l’Asile etla Migration
Tél: 02 206 14 21– theo.francken@n-va.be kab.francken@ibz.fgov.be

Didier Reynders
Téléphone : 02 501 85 91 E-mailcontact.reynders@diplobel.fed.be

 

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.