Appel d’un centre fermé : “Torture au Soudan vous dites? Et chez vous?”


22/12/2017 “L’espace Schengen cela existe encore ?”

Des détenus du centre fermé de Merksplas sont très fachés. Récemment un homme a été amené au centre fermé, il disposait pourtant d’un titre de séjour en règle en France.

Ce n’est certainement pas le premier qui est enfermé dans un centre pendant des mois, bien qu’il ou elle soit en la possession d’un titre de séjour valide au sein de l’espace Schengen, que ce soit en France, au Pays Bas ou en Espagne…… comme ce fut le cas d’un Soudanais en règle de séjour pour l’Allemagne. Ces situations sont régulières, les détenus y restent alors des mois avant d’être rapatriés dans leur pays Schengen. Pour des raisons parfois très obscures, ils se font arrêter lors de rafles dans des trains, trams ou sur la voie publique et sont amenés en centre fermé.
Pendant ces mois de détention ils perdent leur travail, leur logement. Cette situation tourne rapidement à la catastrophe pour eux. Ce que nous rappelle les détenus dans ce témoignage, c’est l’incontrolable logique administrative des centres fermés qui banalise la détention extrapénitentaire : privation de liberté sur simple motif administratif, détention autorisée sans obligation de passer devant un juge et ce pour une période indéterminée.

Un autre appel de proches d’un homme: Il a été en isolation complète dans l’aile sécurisée du centre fermé de Vottem pendant 4 mois, et cette semaine il a été transféré à Merksplas et mis au cachot. Lors de son transfert il a reçut des coups. Il avait aussi une carte de résidence en France et a 2 enfants la bas.L’office des Étrangers le suspecte d’être en voie de “radicalisation”. Ces proches en France nous dit que c’est faux, qu’il a 2 enfants en France , qu’il était chanteur et que il n’y a jamais eu d’enquête sur cette soit disante radicalisation.
Ceci nous rappelle l’incarcération d’un homme suspecté de “terrorisme” et finalement libéré
http://www.gettingthevoiceout.org/temoignage-dun-grand-terroriste/

Et dernier appel de ce jour 22/12/2017: Madame, mon mari est depuis 4 jours dans le cachot dans un centre fermé. C’est légal ça, c’est pas de la torture ça?

Les détenus dans le centre fermé protestent : ” L’espace Schengen cela existe encore ? De quoi s’occupe l’Office des Étrangers ? Où sont les droits ? C’est purement du racisme juste par ce qu’ils ont une couleur ? Les centres fermés ça sert à ça ? “
“Torture au Soudan vous dites? Et chez vous?”

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, Politique migratoire, Témoignages, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.