« Aucun danger au retour » : Vraiment ???

                               
Monsieur VS et son fils de 20 ans ont été expulsés vers leur pays d’origine. Le papa a été livré aux autorités arméniennes dés son arrivée et mis en prison, en attente d’un procès qu’il avait fui . Son fils attend qu’on l’appelle pour faire son service militaire qui dure deux ans, et qu’il avait fuit en venant en Belgique.

Et pourtant tout le monde savait !

Monsieur VS et son fils ont fui des persécutions dont ils étaient victimes en Arménie et ils sont arrivés en Belgique où ils ont de la famille.
Monsieur VS fait l’objet d’un avis de recherche des autorités arméniennes que l’ Office des Étrangers a reçu. Le fils a des problèmes psychologiques et est suicidaire.

Ils ont introduit une demande d’asile, puis une demande de régularisation, sans succès.
Ils ont été enfermés dans le centre fermé de Merksplas en août 2012.
Le père a subi une première tentative d’expulsion qu’il a refusée car il ne voulait pas laisser son fils seul, vu son état.
Suite à une menace d’expulsion du fils, Monsieur VS et sa famille ont longtemps hésité : ou le père demandait a être expulsé avec son fils , ou il encourageait son fils à résister à son expulsion et ils restaient  croupir  tous les deux dans le centre fermé jusqu’à une prochaine expulsion.

Désespérés et ne voyant aucune solution, ils ont choisi l’expulsion avec les conséquences prévues.

Ceci n’est qu’une histoire parmi d’autres de ceux qui cherchent un endroit pour essayer de vivre dignement.
Il semble que vivre dignement n’est  pas permis à ceux qui viennent d’ailleurs.

NODEPORTATION

Ce contenu a été publié dans Expulsions en cours, Témoignages, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.