Audio: Trois demandes d’asile refusées: “Si le gouvernement Belge me renvoie en Éthiopie, ma vie est finie.”

03/08/2019: Beaucoup de migrants originaire d’Éthiopie ou d’Érythrée, enfermés dans nos centres fermés, sont menacés d’expulsion vers l’Éthiopie; T fait partie d’eux

T est en centre fermé depuis février 2019. Il a fait 3 demandes d’asile à partir des différents centres ou il a été enfermé, toutes refusées par le CGRA et le CCE. Ils n’ont pas cru son récit….

T met en question ces procédures: traducteur douteux, documents en néerlandais  et personnes pour lui expliquer, impossibilité de rassembler les arguments pour sa défence à partir d’un centre fermé, impossibilité d’avoir les originaux des documents qu’ils a pu réunir à partir du centre……

AUDIO ICI

Transcription de l’audio:

Pouvez-vous me donner votre nom et votre nationalité ?
Mon nom est T., nationalité éthiopienne

Quelles langues parlez-vous ?
Amharique

Et ?
L’arabe aussi, mais j’essaie la trigrinia.

J’entends que vous parlez anglais. Pouvez-vous expliquer ?
Oui, je parle anglais parce que je parle anglais dans le centre fermé.

Nous sommes aujourd’hui le 31 juillet 2019, quand et pourquoi vous avez été arrêté en Belgique ?
La police m’a arrêté le 25 février, à la gare d’Ottignies, parce que je n’avais pas de billet.

Vous avez demandé l’asile au centre, pourquoi ?
J’ai demandé l’asile au centre fermé parce que j’avais peur de rentrer en Éthiopie.

De quoi avez-vous peur si vous retournez en Éthiopie ?
J’ai des problèmes politiques en Éthiopie. Je crains que ce soit très difficile pour moi si je retourne en Éthiopie. J’ai eu des problèmes en tant que membre du groupe Welkait-Tegede asmelash-comity. Je suis sorti de prison (évasion).

Et si vous y retournez ?
Si je retourne en Éthiopie, je passerai toute ma vie en prison.

Les autorités belges ont rejeté presque tout ce qui concerne votre cas. Pour trois raisons principales : votre histoire, la situation dans votre pays et les preuves.

Nous commencerons par le récit : Le récit de la première et de la grande entrevue a été rejeté. Savez-vous pourquoi ? Comment avez-vous pu le préparer ?
Je ne comprends pas ce qu’il a été rejeté. Je ne sais pas, … traducteur … Personne ne m’a expliqué les raisons de ces rejets. Je ne sais ni lire, ni écrire. Je ne sais pas, mais j’ai des problèmes politiques en Éthiopie. Il y a peut-être un problème avec le traducteur. Je ne sais pas ce que c’est.

Pourquoi pensez-vous qu’il y a des problèmes avec la traducteur ?
J’ai tout bien expliqué, mais je ne sais pas. Je ne lis pas, je n’écris pas. Personne ne m’a expliqué pourquoi j’ai été rejeté, par ceci ou par cela…..

Avez-vous pu lire votre histoire après l’interview ?
Non, je ne sais pas lire, je ne sais pas écrire, mais j’ai pu voir un mauvais chiffre. La police m’a arrêté en Éthiopie le 25/11/2008, mais la police a écrit le 28/11/200?. Mais je ne vois que ça. Si il y a cette erreur, peut-être que beaucoup d’autres choses sont incorrectes comme ça.

A propos des décisions, les avez-vous obtenues sur papier ? Si vous les avez reçues, dans quelle langue ?
Les décisions que j’ai reçues sont en flamand. Je ne connais pas le flamand. Mais personne ne m’explique.

A propos de la situation dans votre région. Comme je peux le lire dans la décision, la plupart des problèmes actuels se déroulent dans le district de Gondar-Welkait. Mais vous venez du Tigré et vous êtes Amhara. Pouvez-vous expliquer, en deux mots brièvement?
Ok, je fais partie du groupe Welkait-Tegede du comité de l’Asmelash. Parce que la région de Welkaid a longtemps été une région ethnique amharique. Maintenant, depuis l’arrivée de ce nouveau gouvernement, par la force, la région de Welkaid a été intégrée dans la région ethnique du Tigré. Maintenant, les Amharas sont obligés à vivre dans la région ethnique du Tigré. Maintenant, à cause de ce gouvernement, le peuple ahmara a de gros problèmes dans cette région Welkaid. .

Troisième point : La plupart des preuves ont été refusées parce qu’elles semblaient avoir été sollicitées et parce qu’il ne s’agissait pas de documents originaux. Que pouvez-vous dire à ce sujet ?
Oui, j’ai des preuves du groupe Welkaid Tegede, et j’ai aussi des preuves de la région où j’ai eu des problèmes.

Ok, et spécicalement sur le fait que vous n’avez pas de papiers originaux et que vous n’avez pas beaucoup de preuves. Que pouvez-vous dire à ce sujet ?
Je suis dans un centre fermé. Il n’y a pas accès à Facebook, ni à Internet. Dans le centre, il est très difficile d’obtenir des papiers originaux comme preuves. Avant, je n’avais personne pour m’aider ici.

Quel est votre sentiment maintenant ?
Je pense que si le gouvernement belge me renvoie en Éthiopie, ma vie est finie.

Voulez-vous ajouter autre chose ?
Si possible, je veux être libéré de ce centre.

Ce contenu a été publié dans Exilé.e.s en transit, Expulsions en cours, Témoignages, Témoignages audio, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.