Centre fermé de Vottem: Rassemblement en soutien aux grévistes de la faim: 07/12/2013

Hier matin, un jeune homme originaire de la Côte d’Ivoire a été retrouvé mort dans sa chambre au centre fermé pour étrangers de Bruges. L’enquête sur les circonstances du décès est en cours.

La nouvelle s’est répandue, et dans plusieurs centres des mouvements d’indignation se propagent: tous les détenus de Bruges sont en grève de la faim, et n’ont pas dormi; grève de la faim au 127 bis aussi, à Vottem, à l’heure où nous vous écrivons, 59 personnes ne mangent pas. Tous sont également solidaires des Afghans et de leurs soutiens belges grévistes de la faim.

Rappelons à ce propos que l’un d’entre eux, Loïc,  mène son action dans une tente face à Vottem.

Au téléphone, de Vottem, ces paroles d’un des détenus grévistes : “et puis il y a aussi le décès de Mandela aujourd’hui, c’est le même combat…”

Pour appuyer ce mouvement contre l’inacceptable que restent les centres fermés, machines à expulser, rejoignez, si vous le pouvez, notre rassemblement hebdomadaire ce samedi  à 16 heures devant le centre fermé de Vottem.

Pour le CRACPE,

France Arets

CRACPE, cracpe@skynet.be

6/12/2013

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, Récits de luttes, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.