Centres fermés et déportations : « Super système qui roule bien » 12/05/2014

« Ils ont beaucoup d’argent ici : Deux flics pour chaque expulsion plusieurs fois par jour, qu’on paie pour un voyage aller retour. C’est un gros budget pour un pays en crise ! »

« Le commerce marche dans les centres fermés »

Dans les centres fermés

Grève de la faim à Merksplas il y a un mois : 9 personnes ont été mis au cachot, transférés dans d’autres centres ou ont « disparus » sans doute expulsés en catimini !

«Les services sociaux des centres fermés ont pour mission de persuader les personnes qui ont été écrouées en vue de leur éloignement à s’inscrire au programme de retour volontaire», explique l’Office des Etrangers :

Les personnes détenues font au départ une totale confiance aux assistants sociaux qui semblent très aimable et maternelle : « Il faut pas s’inquiéter, tout ira bien ! »
Beaucoup ne sont pas au courant du fonctionnement et croient qu’ils vont être libérés vu l’injustice de leur enfermement, jusqu’au jour ou on vient les chercher pour les mettre dans l’avion !
L’assistance sociale ne propose JAMAIS de retour volontaire. Elle ne donne aucun renseignement et ne semble avoir un seul but dans sa vie : l’expulsion à tout prix !.

Les troubles comportementaux

Quelques uns sont transféré dans la nouvelle aile du centre fermé de Vottem.
“Une nouvelle aile réservée aux résidents souffrant de troubles comportementaux ou psychiques” dixit Maggie De Block
Une manière de “psychiatriser” ceux qui résistent contre leurs enfermements, se révoltent contre leurs expulsions , et qui ont donc ce qu’ils appellent des troubles du comportement !!!!…


Les expulsions

Guinéens : tous les mardi, jeudi et samedi au moins un Guinéen est expulsé par SN Airlines vers Conakry, et rapidement remplacé dans le centre par de nouveaux Guinéens arrêtés .

Un marocain expulsé : toute sa famille est en Belgique, il nous dit : « Pas grave je reviendrai très vite »: et il est de retour!

Un albanaise expulsée quelques jours après son arrestation : « super système qui roule bien », nous dit elle ! L’Assistante sociale lui a dit qu’ elle devait faire confiance à son avocat qu’elle lui a désigné et qui n’a pas bougé le petit doigt !

Un congolais depuis 10 ans en Belgique et régulariser en 2009 a été arrêté lors d’une rafle dans l’asbl VLOS à St Niklaas avec plusieurs autres familles
http://www.tvoost.be/nl/2014-04-03/illegalen-aangetroffen-bij-huiszoeking/#.U3xiZ4avicR
Il a passé plus d’un mois en centre fermé: il a finalement été libéré et a reçu le jour même une réponse positive à sa nouvelle demande de régularisation : c’était une « erreur administrative »

De la double peine

Enormément de Nord Africains sont expulsés sans état d’âme : Ils laissent boulot, femmes, enfants içi. Ils se font expulsés sans crier gare, on vient les chercher dans leur cellule 3 heures avant le départ de leur avion, ne laissant aucunes possibilités à leur avocat ou à d’autres d’empêcher son expulsion ! Mais que cela ne tiennent : ce sont des repris de justice !

L’escorte n’hésite pas à utiliser une violence extrème lors de leurs expulsions .
http://www.gettingthevoiceout.org/emp%E1%BA%BFchons-une-expulsion-ce-26042014-non-a-la-double-peine/

SMS reçu ce 28 avril :
26 avril 2014 14 h45: Sont 5 policiers qui m’ont fait rentrer dans l’avion. Ils m’ont obligé à rester sur le siège avec force.. J’ai commence à crier très fort. Ils ont commencé à me frapper, ils ont bloqué mes pieds à la chaise. Un autre a serré ses mains à la gorge très fort, j’en ai perdu la voix et je pensais que j’allais étouffé, je ne savais plus crier. Un autre me tenait les mains, un autre serrait la ceinture de sécurité à fond et me pliait en deux vers le bas. J’avais très mal et je ne pouvais plus respirer.

L’application de la double peine semble faire partie des priorités de l’Office.
Et même si ils sont gravement malade et qu’il partent pour mourir dans leur pays : ce sont des “repris de justice” donc à expulser . Pas de 9 ter pour un repris de justice ou oui un 9ter expulsable ! Point

Et dernière infos:

Il serait question de l’organisation d’un vol collectif vers Kinshasa ce mardi 27/05. D’après les infos reçues, chez nous tout est mis en place pour
organiser ce vol, mais sans être sur que le Congo va accepter.

Si vous avez des amis congolais prévenez les!Ils peuvent encore se faire arrêter dans la rue avant mardi et se faire expulser.

Si vous avez des contacts au Congo pour influencer la décision d’accueil à Kinshasa de ce vol collectif, allez y et contacter nous

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.