“Cette détention et cette demande d’asile est vraiment problématique”: Libéré!

UPDATE 12/04: Ce matin Mahmadou a reçu un ticket pour une expulsion vers la Gambie pour le lendemain. Le résultat d’un recours pour sa libération devait aussi tombé ce jour: Le tribunal a décidé que son enfermement était illégal et qu’il devait être libéré! Cette décision semblait être ignorée par l’office qui pensait bien l’expulser . Sans compter sur la rapidité de communication de Mahmadou et de son avocat et des messages d’alerte lancés sur les réseaux! Mahmadou a été libéré ce jour à 18 heures. Mais combien sont enfermés et expulsés ainsi par l’office de la honte tout à fait illégalement?

—————————————————————————————————————————————–

09/04/2016

M avait 15-16 ans quand il a vécu les événements tragiques dans le Nord du Mali. Il a perdu très tôt ses parents et des frères dans la guerre à Kidal, certains étant tués, d’autres ayant disparu. Il a continué à vivre sous la tutelle de son frère aîné à Kidal. Puis quand son frère a été tué par des milices Djihadistes il a fui le pays vers la Gambie , puis la Belgique. Il a été arrêté à son arrivée à l’aéroport de Bruxelles et a été amené au centre fermé Caricole il y a bientôt 3 mois. Il y a fêté ses 19 ans… Sa demande d’asile a été refusée et il est actuellement maintenu dans le centre fermé en vue d’une expulsion. A 19 ans, il se retrouve coincé entre les barreaux et les menaces de mort dans son pays, soumis a une énième injustice de la part de la bureaucratie qui choisit de prolonger, contre ses propres lois, l’enfermement d’un garçon dont le tord est de ne pas avoir une mémoire infaillible. Au fait, et vous, que faisiez vous le 6 mai 2013?

Ci après son témoignage et celui des son avocat qui relève de graves dysfonctionnements concernant sa détention et le traitement de sa demande d’asile .

Témoignage de Mahmadou : écoutez audio mahmadou

Témoignage de l’avocat : écoutez avocat

Transcription du témoignage de Mahmadou

– Tu es enfermé au centre caricole depuis déjà plus de deux mois. Comment ça se fait que tu as fui en Belgique? Tu viens de quel pays?

– Je viens du Mali, et je suis passé par la Gambie pour venir en Belgique.

– Et tu as fui le Mali pour quoi?

– Comme chez nous y avait la guerre au nord du Mali, mes frères, mes parents, il y a beaucoup de gens qui ont été tués par les djihadistes. La raison pour laquelle ma mère est décédée. Mon frère, mon père, bon je ne sais pas où ils se trouvent. Moi j avais un frère qui était avec moi comme une famille, malheureusement il a eu des problèmes avec les terroristes la bas, bon moi j’ai pris la route pour partir en Gambie.

– Et t’es resté combien de temps en Gambie?

– Je suis partie en Gambie et j’ai fait a peu près, bon je connais pas la date précise, mais j’ai fait à peu près une année, une année et quelques mois comme ça pour travailler là bas. Donc j’ai travaillé la bas à peu près une année et quelques.

Et puis tu as décidé de partir. Tu devais partir?

– Bon j’étais là bas parce que je travaillais pour un monsieur, avec lui aussi la vie est un problème en Gambie. Il travaille dans l’administration là bas et on dirait qu’ il avait des problèmes la bas. (Tout le monde sait que je travail pour lui ) Il m’a dit que donc maintenant moi aussi… comme lui devait quitter avec toute sa famille lui aussi, il m’a dit donc moi aussi, qu’est que tu veux, tu veux retourner au Mali ou pas? Je lui ai dit non, moi je compte aller en Europe. Il a fait tout ça en sorte, il a fait effectivement pour me faire emmener ici, en Belgique ici.

– Et t’es arrivé à l’aéroport, et là tu as été arrêté

– Oui, je suis arrivé a l’aéroport ils m’ont arrêté ils m’ont dit bon “franchement monsieur toi tu dois pas rentrer dans le territoire en Belgique” . On m’a emmené dans le centre Caricole où j’ai demandé l’asile…

Et les demandes d’asile pour le moment c’est tout négatif?

– Oui j’ai demandé l’asile, j’ai fait l’interview, j’ai fait le grand interview du commissariat général…bon…j’ai eu négatif. Je suis parti au tribunal j’ai eu négatif.

– Et si jamais tu retournes en Gambie qu’est ce qu’il se passe?

– Je sais que si je retourne en Gambie je vais être enfermé, ou soit je vais être tué la bas, parce que je sais la façon dont mon patron a quitté le pays avec toute sa famille, et je sais que la façon dont il m’a dit de quitter le pays, c’est que moi aussi j’aurais un problème a cause de lui, donc la raison pour laquelle il m’a fait quitté le pays, donc, pour ne pas avoir de problème. bon moi je sais que la Gambie c’est un pays de dictature, je sais que (…?), ils vont m’enfermer la bas, raison pour laquelle je ne veux pas retourner en Gambie.

Transcription du témoignage de l’avocat :

Tu es l’avocate de Mahmadou qui est au Caricole ?
– Oui

Tu peux nous expliquer , la situation juridique de Mahmadou?

– Mahmadou est Malien et il est arrivé au Caricole le 27 Janvier de cette année. Il faut savoir qu’il est arrivé au Caricole à peine arrivé en Belgique. Et donc il est arrivé à Zaventem pour demander l’asile et là, il a directement été enfermé en centre fermé, c’est ce qu’on appelle une procédure d’asile à la frontière.

Cela a posé deux gros problèmes au point de vue juridique, un problème au niveau de l’asile et un problème au niveau de la détention.

Au niveau de la détention, il y a une directive européenne, qui impose aux états qui font cette procédure d’asile à la frontière, donc avec les gens en détention, de les libérer au bout de 4 semaines. Et il est toujours détenu. Donc en fait il aurait du être libre depuis le 26 février . C’est vraiment problématique parce qu’à chaque fois qu’on s’est adressé à un juge, le juge a esquivé la question. Il nous dit “vous avez raison en droit mais ce n’est pas la bonne décision, c’est pas vers moi qu’il fallait se retourner…” alors qu’en fait on ne s’est pas trompés dans les procédures, c’est eux qui ont fait les erreurs. Donc il y a un vrai problème d’illégalité totale de la détention de ce garçon.

Le deuxième problème, c’est un garçon qui est très jeune, qui a eu 19 ans maintenant il y a quelques jours. Il a fêté son anniversaire au Caricole. Il est tout jeune, et il a quitté le Mali dans des conditions très difficiles il y a déjà plus d’un an. Comme il est parti vers la Gambie ses souvenirs sont des souvenirs de jeune garçon, ce qu’il a vécu au mali c’était quand il avait 15 16 ans. Et tout ce qu’on lui reproche au niveau de son asile, c’est de ne pas suffisamment collaborer avec le CGRA parce qu’il n’est pas capable de donner une chronologie précise des événements. Mahmadou est quelqu’un qui a été peu scolarisé et donc oui la chronologie ce n’est pas son truc mais ça veut pas dire que c’est pas vrai, parce que tout ce qu’il raconte correspond à ce qu’on sait sur le Mali et ce qu’il s’y passe. C’est quand même un pays en guerre, la France y intervient, y a des événements terribles qui s’y sont passés. Et tout ce que lui raconte correspond à la réalité, mais simplement il n’est pas capable de nous donner une chronologie à l’européenne, et ça, ça ne convient pas au CGRA.

Cette détention et cette demande d’asile est vraiment vraiment problématique.

Ce contenu a été publié dans Témoignages, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.