Combien de temps les laisserons-nous faire ? 05/12/2016

Selon le témoignage d’un détenu du centre de Merksplas, une escorte policière est venue au centre ce lundi prendre possession d’Arsen K., Tchétchène, afin de le déporter vers Moscou.
Il s’agissait de la première tentative d’expulsion à son égard, et la présence d’une escorte policière est donc peu commune. Appel expulsion ici

Arsen K avait témoigné des risques importants encourus s’il était renvoyé vers Moscou, suite à “une longue histoire de la guerre de Tchétchénie”. Plusieurs dizaines d’années de prison.
Un de ses trois fils étant actuellement hospitalisé, il aurait demandé de pouvoir le visiter avant son expulsion, ce qui lui aurait été refusé.
Arsen a donc quitté le centre entre des policiers et n’a plus été revu. Nous avons également perdu tout contact avec lui.
Sa femme et ses trois jeunes enfants sont donc privés de leur mari et de leur papa, sans grand espoir de le revoir.
Encore un exemple de la politique inique, cruelle et immorale menée par notre gouvernement. Déshumanisée et qui déshumanise.
Arsen vivait depuis 10 ans parmi nous. Installé avec sa femme, avec qui il a eu trois jeunes enfants.
Tchétchène, il a été renvoyé vers un régime connu pour les mauvais traitements, voire les tortures ou les exécutions sommaires qu’encourent ses prisonniers.
1 expulsion. 3 Orphelins. 1 Veuve.
Pourquoi ? Pour rien, si ce n’est des chiffres dans un tableau, et peut-être, à la clef, quelques voix de plus – pathétique – aux prochaines élections.
Beau Bilan.
Combien de temps les laisserons-nous faire ?

Ce contenu a été publié dans Expulsions en cours, Témoignages, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.