Commemoration de Semira au centre fermé de Bruges

Message du Cracpe

En ce dimanche 22 septembre où de nombreuses associations organisent un meeting musical en mémoire de Semira Adamu, assassinée lors de son expulsion il y a 15 ans, les femmes détenues au centre fermé de Bruges veulent elles aussi se manifester en hommage à Semira et dénoncer les détentions en centre fermé et les expulsions, ainsi que toutes les pratiques violentes qui les accompagnent.

32 femmes, de toutes origines,  seront ainsi vêtues de vert et blanc, les couleurs du Nigéria; elles se sont en cercle, se tenant solidairement les mains,  à différents moments de la journée, elles ont observés des minutes de silence puis ont chantés

Voici le message qu’elles nous ont transmis:

En une fraction de seconde notre liberté nous a été ôtée. Menottées et jugées comme des criminelles, nous résistons.

Avec pour seule arme la parole: contre la violence des escortes, nous n’avons que la parole, les mots, les cris alarmants.

SEMIRA ADAMU, tu es pour nous un modèle de résistance, de détermination et de bravoure. Tu resteras à jamais gravée dans le coeur de tous ceux qui sont passés dans les centres fermés. Nous continuerons ce que tu as commencé.

Nous vaincrons, ou mourrons, mais dans la dignité! La liberté n’a pas de prix!

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Commemoration de Semira au centre fermé de Bruges

  1. Ping : Expulsion à tout prix | Getting the Voice Out

Les commentaires sont fermés.