Crise d’épilepsie et grève de la faim au centre fermé 127 bis 14/05/2018 Update

Update 23/05

Depuis le 11/05/2018 des détenus sont en grève de la faim au centre fermé 127bis. Les musulmans sont rassemblés dans une aile pour la période du Ramadan
Des associations extérieures avaient proposé de livrer à manger pendant la période du Ramadan qui commence le 16/05/2018.
Ils ont appris le 15/05 que cela sera interdit par la direction.
Ils interprètent cette interdiction comme “une voie détournée pour interdire le Ramadan dans le centre et un non respect de leur religion”.
Ils avaient décidé d’entamer une grève de la faim ce jour et exigent
-le respect de leur religion et du Ramadan
-L’autorisation aux associations amies de fournir de la nourriture adaptée dans le centre
-L’acces à la cuisine dans le centre pour préparer leur repas!

Ce jour la situation est explosive: une partie des grévistes sont au cachot. D’autres continuent à nous téléphoner pour dénoncer la situation dans le centre : Malbouffe, insultes des gardiens, maltraitance.

Un homme est depuis 15 jours en grève de la faim  a fait plusieurs crise d’épileosie. Il est actuellement en isolation médicale. Personnes ne peut le voir et aucun contact: ‘on va le laisser crevé doucement” nous disent les détenus!

Appel à des médecins, des parlementaires, des NGO  et tuti quanti pour aller voir ……..

On est TRES inquiet!

—————————————————————————————————————————

Update 18/05

Brugge: Les détenus demandent un entretien avec la direction du centre pour rencontrer un Imam, ce auquel ils on droit selon le réglement

Merksplas:   “Nous sommes toujours enfermés dans nos chambres de 22h30 à 8h du matin.
Le repas est à 21h30 et nous devons quitter le réfectoire à 10h15. On
nous laisse de la nourriture froide mais rien à voir avec le ramadan:
soupe dégueulasse, pâtes,… C’est la catastrophe.”On a fait la grève hier et la direction nous a dit: “on va voir
aujourd’hui (vendredi)”. Donc ils attendent toujours un meilleur respect
de leur religion.

127 bis: Très difficile d’avoir des infos vu la censure. D’après certains 17 sont toujours en grève de la faim, dont 8 sont au cachot.D’après d’autres la direction fait des promesses mais sans résultat.L’homme  épileptique est toujours en grève de la faim et a maigrit de 10 kilo. Un médecin vient le voir touss les jours et il reçoit ses médicaments maintenant!

Appel à aller leur dire bonjour au 127 bis lors de leur préau quotidien de 15 h à 17 h.

————————————————————————————————-

Crises d’épilepsie:

Un homme au centre fermé 127 bis est dans un état de santé inquiétant et ne semble pas recevoir de soins.
Suite à une opération du cerveau il avait été revalidé pendant plusieurs mois et a dû réapprendre à marcher, à parler. A sa sortie de cette revalidation il devait maintenir un suivi régulier pendant 10 ans et prendre un traitement anti épileptique. Il a repris sa vie de sans-papiers et travaillait quelques heures dans une pizzeria d’ un ami pour subvenir à ses besoins. Il a été arrêté à son travail et enfermé en centre fermé 127 bis il y a 80 jours.
Il a subi une première tentative d’expulsion le 09/05/2018 qu’il a refusée.- le médecin du centre avait délivré un certificat “Not fit to fly” mais
le centre a demandé un examen complémentaire par un neuropsychiatre qui a donné un certificat “Fit to fly”
Depuis il ne mange plus et ne reçoit plus ses médicaments anti épileptiques.
Il a fait 3 crises d’épilepsie dans le centre. La seule réponse du service médical semble avoir été: En cas d’une nouvelle crise il sera isolé. Les détenus refusent qu’il soit isolé et devoir le laisser à son sort souvent sans surveillance aucune.
Ses codétenus nous alertent
13/05 SMS reçu : « Bjr Madame,, c 2:17h dans le centre. Il y a un Marocain qui souffre d’une maladie (épilepsie). Il a fait une opération ici en B dans sa tête
et maintenant ça fait 4 jours qu’il ne mange pas et aujourd’hui malheureusement il a eu une crise d’épilepsie. Honnêtement, j’étais choqué quand je l’ai vu dans cet état…ils n’ont même pas appelé une ambulance ni rien. Il en pris au service médical… c’est inhumain…Aidez-nous svp!! ».
Il ne veut et ne peut pas retourner dans son pays où il n’a aucun moyen de se payer un suivi médical, a besoin d’un avocat et demande du soutien pour rester chez nous.

Grève de la faim

17 détenus maintenant en Grève de la faim depuis le 11/05. leur revendications n’ont pas été entendues par la direction qui reste muette et le service médical brille par son absence .Ils appellent à l’aide de l’extérieur.
Leur revendication restent:
-le respect de leur religion et du Ramadan
-L’autorisation aux associations amies de fournir de la nourriture adaptée dans le centre
-L’acces à la cuisine dans le centre pour préparer leur repas!
http://www.gettingthevoiceout.org/ramadan-en-centre-ferme-greve-de-la-faim/

SOLIDARITÉ!

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, Récits de luttes, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.