Déportation collective vers Kinshasa ce 27/05/2014 : vol Frontex ?

Le 27/05 une cohorte de policiers en uniformes, accompagnés de beaucoup de civils ont envahi la cour du centre fermé 127 bis à 7 heures du matin.

Divers témoignages :

« Le Week-end du 24 et 25 il y a eu beaucoup d’agitation, c’était l’enfer »

« Les six Congolais, des femmes et des hommes , présents depuis plusieurs mois au centre ont été isolés dans une aile. Durant tout le week-end d’autres sont arrivés dans des bus de différents centres de Belgique ; puis encore d’autres de différents pays européens.. ”

« Les expulsés étaient isolés dans une aile, et nous dans la nôtre, ils se sont arrangés pour nous isoler et qu’on ne puisse rien voir »

« Le mardi à 7 heures du matin la police a envahi la cour du 127 bis. On n’a pas pu voir grand chose, vu que les bus étaient parqués à l’entrée du centre. ”

« Moi j’ai juste vu qu’il y avait une femme en chaise roulante parmi les expulsés. »

« Il y avait un grand bus et deux plus petits bus »

« Il y avait plus de 50 policiers dans le 127 bis »

Et plusieurs témoignages qui en disent long :

« On ne peut rien dire. Je ne peux pas vous donner les informations »

Contact avec un expulsé à Kinshasa le 28/05/2014 : « Nous sommes actuellement à l’aéroport pour identification, Nous sommes une centaine…….. » puis le contact a été coupé.

Les informations diverses sur ce vol : d’après certains détenus ils étaient entre 90 et 100 Congolais, d’après un travailleur du centre 110, d’après l’office des étrangers contacté par une association, ils étaient “seulement” 19 : 16 Congolais pour la Belgique, 3 venant de France et un du Grand Duché.

Ces informations sont très parcellaires.Ce sont des secrets d’état! Si d’autres ont des témoignages ou des informations: écrire à gettingthevoiceout@riseup.net pour essayer de regrouper ce qu’on arriverait à en savoir!

Ce contenu a été publié dans Expulsions collectives, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.