Des nouvelles: 02/09/2015

Après un long temps d’inactivité de notre part par manque de candidats à l’écoute des détenus des centres ,on reprend (à deux….. d’autres candidats bienvenus!)

Premières impressions depuis : Beaucoup de transferts . Plusieurs des détenus sont continuellement transférés d’un centre vers un autre parce qu’ils « perturbent la vie communautaire du centre » c’est à dire les récalcitrants . L’un d’entre eux s’est fait très méchamment tabasser par les « matons » au centre fermé de Bruges avant son transfert.

  • Un détenu  attend depuis bientôt 8 mois dans les centres fermés un test ADN qui confirme que son fils en Belgique EST sont fils. Il est depuis 5 ans en Belgique. Il a commis un délit et a purgé sa peine décidée par les tribunaux, mais l’office qui a décidé d’appliquer la double peine à celui  qui n’a pas obéi à nos lois, persiste et le garde enfermé.
  • Un homme, en Belgique depuis 16 ans, a été arrêté il y a 3 semaines, encore une fois grâce à son passé judiciaire ! Lui aussi a 3 enfants ici et doit le prouver afin de ne pas être expulsé ! Il refuse catégoriquement d’être séparé de ses enfants.
  • Un gamin de 17 ans est enfermé au centre fermé 127bis. Les codétenus trouvent cela inadmissible. Les autorités des droits de l’enfance sont prévenues, mais restent muettes. Le gamin attend un examen osseux pour déterminer son âge qui révélera un âge approximatif avec probabilité d’erreur de 2 ans.Si l’examen osseux révèle qu’il a p.ex. entre 17 et 19 ans il sera déclaré majeur !
  • Un homme est en grève de la faim au 127 bis depuis le 24/08 nous disent ses co détenus. Il a été amené à l’aéroport ce 01/09/2015 pour un vol vers Marseille. Il a refusé, a été mis au cachot puis a été ramené au 127 bis.

Les détenus du 127 bis trouvent inadmissible que certains de leur co détenus sont des malades psychiatrique avérés et qu’ils “n’ont pas leur place ici”, qu’ils sont dans une vraie prison et sont très scandalisés par l’enfermement d’un gamin.

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.