Grève de la faim au centre fermé de Bruges 16/11/2017 :Update: repression

Update 17/11/2017 15 h : Six personnes ont été mises au cachot hier soir. Une partie des détenus continuent leur grève de la faim. Nourdinne n’a toujours pas été consulté par un médecin.

Appelez, faxez les responsables, exigez que Nourdinne reçoivent les soins appropriés. Exigez que les détenus mis en isolement soient libérés!

Le Centre pour Illégaux de Bruges (CIB)
Zandstraat 150, B-8200 Bruges
Tél. +32 50451040
Fax. +32 50315956

F.Roosemont
Directeur de l’Office des Etrangers
Bur_Presse@dofi.fgov.be T02 793 80 31 (NL – EN) – 02 79380 30 (FR), Fax
02 274 66 40

Theo Francken
Secrétaire d’Etat à l’Asile etla Migration
Tél: 02 206 14 21– theo.francken@n-va.be kab.francken@ibz.fgov.be

—————————————————————————————————-

16/11/2017: Une personne en contact avec des détenus du centre fermé de Bruges nous
alerte : un homme, Nourdinne, y est trés malade depuis 3 jours et n’a
toujours pas vu de médecin. Ces codétenus sont très inquiets car il est
très mal.

ET nouveau message reçu en début de soirée :

 *« ON EST EN GREVE DE LA FAIM, IL FAUT ALERTER LES MEDIAS »*

En solidarité avec Nourdine, 40 détenus ont entamé ce jour 16/11/2017
une grève de la faim et demandent d’alerter les médias. Une personne
considérée “négociateur” a déjà été mise au cachot ce jour.

 

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, Récits de luttes, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.