Grève de la faim au centre fermé de Vottem 19/04/2018

Depuis 25 jours maintenant un homme d’origine albanaise détenu au centre fermé pour étrangers de Vottem a entamé une grève de la faim, et, depuis 3 jours, une grève de la soif.
Nous craignons que sa vie soit en danger. D’après nos informations, il a déjà perdu plus de 7 kilos au fil de sa grève de la faim, et nous savons qu’une grève de la soif peut avoir des conséquences irrémédiables.

L’Office des Etrangers veut l’expulser vers l’Albanie, qu’il considère comme un” pays sûr”. Or ce Monsieur craint pour sa vie s’il devait être expulsé, du fait des agissements des mafias locales.

Nous demandons qu’une solution soit mise en place afin qu’il puisse rester en Belgique, avant qu’il ne soit trop tard…

D’après les informations reçues hier soir, Monsieur M. a été placé au cachot. Nous ne pensons pas que ce soit la réponse adéquate à son état de santé très préoccupant!

CRACPE, cracpe@skynet.be
19/04/2018

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.