Grèves de la Faim à Vottem! 09/10/2014

Depuis 6 jours, Mohamad I ., un jeune homme de 24 ans, d’origine
pakistanaise détenu au centre fermé pour étrangers de Vottem, est en
grève de la faim et de de la soif. Son état de santé est aujourd’hui
alarmant, nous confient ceux qui le côtoient au centre fermé.

Il est arrivé en Belgique car il appartient à un parti d’opposition au
Pakistan. il a aussi tout perdu là-bas, suite aux inondations.
C’est en quelque sorte à la fois un réfugié politique et climatique!
Il veut se reconstruire une nouvelle vie parmi nous!

Ses craintes vis-à-vis d’une expulsion sont multiples: il sera en
insécurité du fait de son appartenance politique, et sans ressources.
Sa vie serait en danger en cas d’expulsion, mais elle est aussi en
danger dès maintenant ici étant donné son état de santé!

La politique menée par l’Etat belge en matière d’asile reste très
restrictive, 75% des demandeurs d’asile sont déboutés, alors même que
beaucoup risquent gros en cas d’expulsion, comme nous l’avons vu avec la
mort d’Aref, jeune Afghan tombé sous les balles des Talibans après son
retour en Afghanistan en octobre 2013.
D’autres personnes sont également en grève de la faim à Vottem,
réclamant une politique d’asile et d’immigration qui respecte les Droits
Humains!

CRACPE, cracpe@skynet.be

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.