“Je trouve que ma déclaration de mariage a été bafouée du début jusqu’à la fin”.

15/05/2012 : Témoignage de la compagne d’un prisonnier du centre fermé de Merksplas. Ils avaient demandé une autorisation de mariage à la commune. Il a été arrêté sous accusation de mariage blanc, enfermé pendant plus de 4 mois au centre fermé de Merksplas et expulsé le 4 juillet.

Écouter l’interview :

Ils ont refusé ma demande de marriage

Fichier à télécharger (clic droit – enregistrer sous)

On avait  introduit une procédure de mariage mais comme il y avait d’après eux une sortie de territoire qu’il n’avait pas respectée, la procédure a été rejetée: Il y avait pour l’année 2011 une sortie de territoire au mois de juin, le 27 juin, et une sortie de territoire au mois de décembre. Il devait être parti pour le 19 décembre. Et nous ils nous en ont marqué quatre; celle du mois de juin est bonne, mais celle du mois de décembre n’a pas été marquée, et les autres ne sont pas bonnes.

 De ce fait là j’avais introduit ma demande de mariage: Ils m’ont refoulée, ils m’ont dit que l’agent de quartier devait passer à la maison pour voir si mon copain était là: personne n’est jamais passé.

Mon avocat m’a dit de réintroduire la déclaration de mariage. On n’a toujours pas voulu me la prendre et on a dit qu’il fallait que j’attende. La police de Quaregnon m’a dit qu’il fallait que N.a ille se faire auditionner, chose qu’on a faite. Mais on ne pouvait pas aller se faire auditionner avant 5 h par ce que j’étais prise cette journée là. Ils ont repoussé l’heure et m’ont téléphoné à 1h30 de l’après midi le lendemain pour dire que pour 5 heures c’était bon, que je pouvais venir. Je suis allée me présenter avec N pour l’audition et  là ils me l’ont pris, ils lui ont mis des colsons et l’ont amené à Merksplas. Il a été pris le 27 février 2012. Une fois qu’il était à Merksplas ils ont bien voulu prendre ma déclaration de demande de mariage. Donc ils ont bien attendu de prendre N pour accepter ma déclaration.

Ils disent  qu’il y a une très grande différence d’âge entre moi et lui: il n’y a seulement que 8 ans, et ils disent aussi que dans les pratiques marocaines le fait qu’un Marocain épouse une dame nettement plus agée représente pour ce dernier un sacrifice.Le prophète Mohamed s’est marié à 25 ans avec une femme de 40 ans. Alors je ne vois pas où est le sacrifice. Ce n’est pas écrit dans le Coran qu’on n’a pas le droit de se marier avec quelqu’un de plus âgé.

En plus on dit qu’avec mes ressources j’ai juste assez pour vivre avec mon fils de 15 ans alors que N participait et a toujours été là pour le ménage et il se débrouillait pour ramener de l’argent à la maison. Il a toujours trouvé du boulot. Il ne voulait  pas prendre le boulot de quelqu’un ou d’un Belge. c’était de toute façon sa sueur…

Ma déclaration a eu quatre refus au tribunal. Mon avocat a demandé la libération de N vu que la déclaration avait été rendue, la réponse était  toujours que c’était recevable mais non fondé.

Sur quelle base, je n’ai jamais rien compris. Après les quatre fois au tribunal, toujours en huis clos, j’ai demandé la cassation. J’ai donné 200 euros pour la cassation et toujours pareil: cela a été refusé.

Maintenant je passe au tribunal de Mons le 8 juin pour aller contre la décision du bourgmestre et du Procureur du Roi pour qu’ils reviennent sur leur décision. Moi c’est vraiment quelque chose qui me tient à coeur. Je suis citoyenne belge et j’estime que j’ai le droit encore de me marier avec qui je veux. Je vis quelque chose, depuis 2 mois et demi, que je ne souhaite à personne. Je ne vis plus, je n’ai plus goût à la vie.

 Je vais souvent voir.N. J’ai l’impression de visiter quelqu’un qui a fait un gros délit, j’ai l’impression d’aller en prison. Je ne vois pas la différence entre une prison et un centre. Je lui apporte de l’argent, je lui fais des cigarettes, des boîtes de 200 cigarettes, je lui recharge son téléphone , je lui prends son linge sale. Je vais deux fois par semaine à Merksplas, mếme avec mes enfants et petits-enfants. D’après mon avocat, repasser au tribunal n’est plus possible car c’est la cassation qui a tout décidé. Du coup il a fait une demande d’asile. Je croise les doigts et je prie mon dieu que tout se passe bien.

Je tiens à une chose, c’est de récupérer mon homme pour pouvoir me marier avec lui. Je sais qu’il y a des abus mais on devrait plus prendre en considération les cas par cas.

Je tiens à signaler que pour ma déclaration de mariage j’ai  été auditionnée une fois à la commune, une fois au bureau de police.

Lui  n’a jamais été auditionné, on ne lui a jamais demandé de renseignement sur moi. Il est accusé de mariage blanc et ils disent que comme il n’a pas quitté le territoire, c’est le dernier recours pour lui de se marier avec moi.

Non, moi je ne comprends pas pourquoi on ne nous laisse pas se marier, nous écouter au moins, nous rendre visite chez nous, parler à mes enfants, mes petits-enfants, faire une enquête plus approfondie. Qu’on punisse les gens qui mentent. Je suis vraiment bouleversée de tout ça. Ca ne se passe pas du tout comme on le voit sur internet pour la procédure de mariage. Ca ne se passe pas du tout comme ça. Je trouve que ma déclaration de mariage a été bafouée du début jusqu’à la fin.

Ce contenu a été publié dans Témoignages, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.