La prison dans la prison à Vottem : ” L’aile sécurisée”

Monsieur A. – 07/09/2014

Il a passé 25 ans en prison dont un moment dans l’aile de haute sécurité à Bruges. Il a purgé l’intégralité de sa peine. Il devait être libéré sous conditions : quitter le territoire, ce qu’il avait promis d’exécuter. Mais un jour avant sa libération officielle, il est transféré au centre fermé de Vottem en vue de son expulsion ! Vers l’Algérie ou vers la France, étant donné qu’il a les deux nationalités.

« Cette fois je suis vraiment en détention illégale »
« C’est du délire »
« On est bien plus mal traité qu’en prison : pas de règles, nous sommes soumis à des pressions, ils fonctionnent au chantage, il y a des caméras partout »
« Tout est contrôlé, tout est minuté »
« C’est une incitation à la révolte »
« Ils appellent ça une chambre, en fait c’est une cellule comme dans les autres prisons ! »
« La cantine c’est des chocotoffs et du coca…. scandaleux ! »

A peine arrivé à Vottem, il est témoin d’un jeune qui s’est blessé. Il réclame un médecin avec d’autres co-détenus : Deux gardiens viennent le chercher et l’amènent au cachot. Devant le cachot, 20 matons l’attendent! « Provocation » dit-il.
Il rentre sagement au cachot et personne ne bouge.

24 heures plus tard, on vient le chercher et on l’amène dans « l’aile sécurisée de Vottem »

http://www.rtc.be/reportages/262-general/1461330-inauguration-dune-nouvelle-aile-au-centre-ferme-de-vottem
http://www.standaard.be/cnt/dmf20140425_01081881
http://brf.be/nachrichten/national/741902/
http://www.gettingthevoiceout.org/vottem-comment-booster-lemploi-dans-la-region-liegeoise/

Il inaugure la nouvelle aile, une prison dans la prison, qui a été aménagée au départ pour les soit-disant « criminels» qui sortent de prison et également d’après Maggie De Block pour les « dont le comportement nécessite une surveillance et un suivi particulier » (Entendez par là les récalcitrants au système, ceux et celles qui ont décidé de ne pas se laisser traiter de cette manière).
Il n’y a aucun détenu. Il est le premier et pense pendre la crémaillère tout seul !
« Y’a des caméras partout, même dans ma cellule y’a une caméra et un micro ! »

Il apprend aussi que ni la France, ni l’Algérie ne veulent lui délivrer un laissez passer :
Un employé de l’Office des Etrangers vient et lui propose de signer un papier attestant qu’il est d’accord de partir en Algérie :
«Nenni, vous me demandez de faire le boulot de l’Etat Belge et de l’OE, pas question ! »

A suivre…

Monsieur M
Ce 09/09/2014, il y a un deuxième « entrant » dans l’aile sécurisée.
M. est depuis 15 ans en EUROPE. Il vit en Autriche.
Il a été arrêté à Liège et amené au centre fermé 127 bis.
Ce 09/09, tentative d’expulsion : il refuse et est tabassé par six flics à l’aéroport ! Il porte plainte et est amené dans l’aile sécurisée de Vottem.

A bout de forces il nous dit :
« Il faut aussi des papiers pour aller au paradis ? Si non, j’y vais ce soir »

Monsieur M a été transféré ce 11/09/2014 au centre fermé de Bruges

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.