Les détenus de Vottem furieux : Un mineur d’âge parmis eux !: Libéré ce lundi 17/06

Acharnés dans leurs chasse aux migrants, les flics arrêtent un maximum de monde pour faire tourner la machine a expulser, nouvelle cible : un jeune de 16 ans et demi.

Il a été amené à Vottem jeudi 13/06/2013 après avoir été arrêté dans la rue à Bruxelles. Il est Roms de Serbie et sa famille loge actuellement au Samu social. Il ne cesse de pleurer depuis son arrivée.

Ce matin on lui a déclaré qu’il devait d’abord prouvé qu’il avait moins de 18 ans.

Ce soir son passeport a été faxé au centre, prouvant bien qu’il était mineur. Mais le chien de garde ne lâche pas sa proie aussi facilement : ils leurs ont annoncé que ce Week End l’office des étrangers est fermé, qu’ils ne peuvent pas le libérer et qu’il n’y a pas de place dans les IPPJ .

Les autres détenus s’inquiètent beaucoup et réagissent :

«On est très fâchés »,

«Il y a un dysfonctionnement grave »,

« Un gamin n’a rien à faire ici »,

« Sa place est près de sa famille »

« La ministre veut obtenir un quota d’enfermement et d’expulsion pour gagner aux élections et les arrestations se font « sans discernement » : malades , pères de famille, mariages (blanc ?), travailleurs, et maintenant des enfants ! »

« Ils ont tous autre chose à foutre que d’être coincé dans ces centres, coincés par cette machine qui broie, effraie et massacre des vies entières. »

Les détenus du centre fermé demandent que leurs voix soient entendues

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.