L’office des étrangers contreattaque !

Équipe d’intervention super rapide de l’office de Étrangers en fonction ?

Ce 25/12/2017 vers midi un hébergeur ramène 2 migrants à Bruxelles. Sur l’autoroute E40 à Reyers contrôle alcoolémie de la police fédérale. En raison de la présence des migrants, les policiers demandent au chauffeur de rester sur place et d’attendre. Une heure ou deux plus tard une voiture arrive avec 2 mecs en civil. La voiture est fouillée complètement. Les 2 migrants sont emmenés et le chauffeur est menacé de trafic d’êtres humains.
“trafic d’êtres humains”: cette information est fausse :
Aider une personne sans-papiers n’est pas un crime, mais un devoir citoyen http://www.liguedh.be/les-documents-des-commissions-thematiques/2899-destination-solidarite-
Quels droits face à la police ? http://www.quelsdroitsfacealapolice.be/spip.php?article62&lang=fr

Du jeu du chat et de la souris

Suite à divers contrôles du même genre sur les routes et de signalements de contrôles sur les trams et trains, les hébergeurs jouent au chat et a souris avec la police en essayant d’éviter ces contrôles pour que leurs protégés ne se fassent pas arrêter, ou conseille à leurs protégés de ne pas prendre la route.
Les migrants n’ont aucune envie de rester sur place et cherchent à tout prix à poursuivre leur route. Ceux qui se retrouvent en centre fermé suivent les rumeurs qui tournent on ne sait comment. Ils refusent souvent l’avocat qui se présente, ils refusent de faire une demande d’asile et n’ont qu’une demande : sortir de ces prisons et être libres de leurs mouvements.
Les avocats, Ong , hébergeurs ont beau mettre toute leur énergie à leur expliquer leurs droits, le message ne passe que très rarement. Le migrant qui depuis son départ n’a connu que répression et pièges ne croit pas à ses “droits”, ne fait aucune confiance à notre “état de droit”. La seule chose qu’il revendique est sa liberté de circulation.

Nouvelle de ce 27/12/2017 du 127 bis:

Au moins 10 nouveaux dans une des ailes du centre. Dans la deuxième aile aussi beaucoup d’entrée mais sans précision.
Soudan, Erythrée, Syrie, Ethiopie………
Le centre est COMPLET

Nouvelle du centre fermé de Vottem

La vingtaine de Soudanais enfermés depuis plusieurs mois ont “disparus” .
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_de-vottem-a-steenokkerzeel-cherche-soudanais-desesperement?id=9798757

 

A quand un moratoire pour exiger la suspension des arrestations ?
A quand un mouvement qui reprenne les revendications des concernés : liberté de circulation et d’installation pour tous.
LIBERTE !

Pour rappel toujours d’actualité! http://www.gettingthevoiceout.org/la-chasse-aux-migrants-en-transit-continue/

Vidéo d’une manifestation de 2015 au 127bis lors de l’arrestation en masse d’Irakiens

VIDEO

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, Politique migratoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.