Nouveau déces aux frontières d’un exilé basé en Belgique 08/07/2019

Nouveau déces aux frontières d’un exilé basé en Belgique 08/07/2019

Ils étaient huit, 4 femmes et 4 hommes, Érythréen.ne.s, dans un camion passant par Bruges puis prenant la direction de Rotterdam ce samedi 06/07/2019.

Ils /elles voulaient tenter leur chance. Dès qu’ ils se sont rendu compte que le camion prenait la route de Rotterdam, sur la A29,trajet non prévu, ils ont sorti leurs mouchoirs et foulards vers l’extérieur pour faire signe au chauffeur de s’arrêter.
Ils pouvaient voir que le chauffeur les voyait dans le rétroviseur.

Malgré tout, le chauffeur a continué sa route et selon leurs témoignages faisait alterner les coups d’accélérateur et les freinages pour essayer de les faire tomber.
Nombre d’automobilistes de passage klaxonnaient pour prévenir le chauffeur du camion, manifestement sans effet!
Pour finir, toujours selon les témoignages des exilé.e.s c’est la police qui a bloqué de force le camion et a arrêté le chauffeur après une course poursuite.

D’après certain.e.s Géri a sauté du camion quand il a vu la police…D’après d’autres il serait tombé suite au freinage du camion. Il est mort sur le coup.

Les 7 personnes ont été amenées par la police puis relâchées.

Elles sont rassemblées actuellement chez les hébergeurs/euses et sont extrêmement traumatisées. Certain.e.s pleurent, d’autres crient, d’autres prient, d’autres encore sont prostré.e.s. Les filles sont toutes mineures et elles sont particulièrement traumatisées.

Chacun.e., comme de coutume, essaie de désigner le responsable de ce drame.

A nos yeux,les seuls responsables sont les Etats et leurs frontières.

Géri était Erythréen.Il avait environ 25 ans. Il était arrivé en Belgique il y a quelques semaines et venait d’Israel. UN mort de plus, UN mort de trop.

Parole d’une hébergeuse: “Nous sommes tous très tristes. C’était un de mes gars. Vendredi, je lui ai dit d’être prudent… Il a ri…”

Et pour ses camarades de route “Pour certains, il était très discret. Pour d’autres, très présent… En tout cas, pour ses grands amis, c’est l’horreur… ”

LES FRONTIÈRES TUENT

 

 

Listes des exilé.e.s connus passé.e.s par la Belgique et tué.e.s par les frontières depuis juillet 2017

 

HOMMAGE à

2017 :

-Omar, 18 ans, Soudanais, décédé sous un bus à Bruxelles le 23/07/2017

-Dejen, 16 ans, Ethiopien, décédé à Aalter tombé d’un camion le 04/11/2017

-M, Soudanais, retrouvé dans le canal à Bruxelles le 17/11/2017

 

2018

-Mohammed, 39 ans, Ethiopien, décédé à Jabbeke poursuivi par des policiers le 29/01/2018

-M, 22 ans, Algérien, décédé à Zeebruges le 22/03/2018

-Mawda, 2 ans, Kurde, assassinée le 16 mai 2018 à Mons lors d’une course poursuite

-Amalou Ourez, 20 ans, Guinéen, écrasé par un bus à Berchem St Agathe ( Bruxelles) le 19/06/2018

-X,19 ans, Vietnamien, renversé par une voiture à Jabbeke le 17/08/2018

-Imran Ullah, Afghan, renversé par une voiture à Ramskapelle sur la E40 le 09/09/2018

-Kebede,, 25 ans, Erythréen, tué sur un parking à Wetteren sur la E40 le 12/09/2018

-Gebre, 36 ans, Erythréen, mort suicidé au centre fermé de Vottem le 09/10/2018

 

2019

-Adam usman Kiyar, 20 ans, Ethiopien, bien connus à Bxl, mort dans un camion à Calais le 08/03/2019

-Amaneal, né en 1986, Éthiopien, son corps retrouvé sur une voie ferrée à Silly ( Tournai) le 17/04/2019

-Mahammat Abdullah Moussa, 25 ans, Tchadien, probablement mort le 17/04/2019 accroché sous un bus gare du Nord à Bruxelles, son corps retrouvé déchiqueté à l’arrivée à Folkstone

-Géri, 25 ans Erythréen, tombé d’un camion sur l’A29 près de Rotterdam le 06/07/2019

 

LES FRONTIERES TUENT/BORDERS KILL

Ce contenu a été publié dans Exilé.e.s en transit, Politique migratoire, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.