Nouvelles urgentes : 8/04/2013

Violence dans les centres

Le 15 mars, un homme revenant dans le centre fermé de Merksplas après une troisième tentative d’expulsion a eu une altercation avec la  directrice du centre.
La sécurité a été appelée. Il a été battu et mis au cachot. Il y est resté sans soins avec une douleur importante au bras et au pied ne sachant pas dormir. Après une semaine il a été amené à l’hôpital: fracture de l’humerus.Après avoir reçu les soins il a été transféré au centre fermé de Bruges pour éviter que ses co-détenus le voient dans cet état. Il a encore passé plusieurs jours en isolation au centre fermé de Bruges. Il a porté plainte sans suite actuellement.

Expulsions collectives vers la Guinée?

Beaucoup  de Guinéens dans les centres : Il semble que beaucoup de Guinéens soient  actuellement enfermés dans les centres: une petite trentaine, d’après nos chiffres.  En sachant que la situation politique en Guinée est  désastreuse et que la légalité des laissez-passer délivrés aux Guinéens  par l’ambassade est toujours aussi douteuse, vont-ils à nouveau essayer d’organiser un vol collectif vers la Guinée? Une grande partie des Guinéens détenus sont des opposants politiques qui risquent l’enfermement, voire leur “disparition à leur retour !

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.