Résistance et répression dans les centres fermés 25/05 /2013

 Centre fermé de Bruges

Le 23/05 les prisonniers du centre fermé de Bruges avaient entamé une grève de la faim
http://www.gettingthevoiceout.org/greve-de-la-faim-general-au-centre-ferme-de-bruges/

D’après les nouvelles récoltées ce jour, des policiers, casqués avec matraques,  ont débarqué en nombre dès le matin du 23, et ont effectué une fouille générale de tous les prisonniers du centre, ainsi que de leur cellule.

Dans une aile, deux détenus ont été ciblés.   Les policiers les ont frappés et emmenés au commissariat à Bruges, où ils sont resté  longtemps. L’un d’eux a été amené ensuite au centre fermé de Merksplas, ou il a encore été plaqué à terre , et blessé aux mains . Il est actuellement toujours au cachot au centre fermé de Merksplas. Son codétenu a été amené au centre fermé 127 bis
Il se pourrait que certains soient toujours en grève de la faim mais les informations sont très difficiles à obtenir, la majorité des GSM des détenus étant fermés/confisqués

Centre fermé de Vottem :

Suite à la grève de la faim à Bruges des mouvements de solidarité ont eu lieu à Vottem , mais aussi des actes désespérés : un homme a tenté de se suicider en se tailladant  tout le corps et en avalant des clés. Il a été amené à l’hôpital d’où il s’est évadé cette nuit dans un état préoccupant

L’ambiance à Vottem reste des plus tendues actuellement. Une grève de la faim avait débuter ce 24/05 dans deux ailes du centre “pour protester contre les décisions arbitraires de l’Office de Étrangers , dont les objectifs sont les expulsions à tout prix, et contre leurs détentions et les comportements des plus répressifs du personnel du centre”.Cette tentative de révolte a très vite été réprimée par des mises au cachot et des “entretiens individuels”

Solidarité:

https://www.indymedia.nl/node/15857

Ce contenu a été publié dans Nouvelles des centres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.