Quatre tentatives d’expulsions violentes en 36 heures pour Mounir : Expulsé

Mounir devait être déporté ce 31 janvier par notre Office de la Honte.
http://www.gettingthevoiceout.org/urgent-alerte-expulsion-super-violente/

Ils avaient utilisé les grands moyens : descente d’une quinzaine de flics dont certains en civil la veille au soir au centre fermé de Vottem, tabassage, scotch, menottes. Il a été amené avec violence dans un fourgon direction l’aéroport. Certains détenus étaient choqués (c’était sans aucun doute le but de l’expédition). C’était la troisième tentative d’expulsion pour Mounir.

Il a été mis à 6 heures du matin dans le vol ALITALIA vers Rome : il a résisté à tel point que le commandant a refusé ce passager et son escorte. Une personne était à l’aéroport à 4 heures du matin et a été méchamment intimidée par un civil puis par la police. La personne a choisi de quitter les lieux après avoir pu parler à quelques passagers.

L’Office avait décidé qu’il devait partir : Mounir a été remis avec son escorte sur un vol de Tunis Airlines à 12 h30. Il a de nouveau résisté et les passagers, qui avaient l’air bien au courant de ces procédés, ont refusé à grands cris cette déportation. Mounir et son escorte ont à nouveau été expulsés de l’appareil.

Mounir a été ramené au centre fermé de Vottem ce soir 31/01.

Nous devons continuer à résister à ces enfermements et ces expulsions. Nous devons continuer à aller à l’aéroport pour tout expliquer aux passagers. Nous constatons que de plus en plus de passagers sont au courant et n’acceptent pas ces procédés et que des expulsions échouent fréquemment suite à leurs réactions.

L’état et ses ministres mettent en oeuvre des moyens considérables pour satisfaire une certaine opinion publique, sortant de leur chapeau des chiffres incontrôlables afin de prouver leur efficacité.
L’Office des Etrangers est devenu un état dans l’état, utilisant tous les moyens possibles afin de satisfaire nos politiques.

Les droits-de-l’hommistes laissent faire et ne disent mots.

Que ce soit dans les prisons, les centres fermés, les hôpitaux psychiatriques, la rue……, la liberté de respirer n’est octroyée qu’à ceux et celles qui sont prêts ou prêtes à s’écraser afin de ne pas perdre leurs privilèges….. et que les autres crèvent !

LIBÉRONS-NOUS, LIBÉRONS-LES.

DERNIÈRE minute: 01/02

Ce matin 7 heures centre fermé de Vottem
Tous les prisonniers ont été enfermés dans leur chambre, téléphones confisqués, pendant qu’une cohorte de flics est venue chercher Mounir de force pour l’amener à l’aéroport!
C’est sa cinquiéme tentative d’expulsion! on ne sait pas quel vol!Hier ils ont essayé deux fois !!!!!!!!!!!!
Vol de 12 h ALITALIA ou de 14 h 20 SN Airlines vers Rome!!!!!!
Mounir nous appelle: il abandonne et se laissera expulser. Il est épuisé!
Finalement Alitalia a refusé de le prendre sur leur vol de 12 heures mais SN airline a bravement répondu aux ordres: Mounir était attaché à son siège, baillonné et menotté. Une faible résistance des passagers n’a pas pu empêcher l’expulsion.

Ce contenu a été publié dans Expulsions en cours, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.